Afficher l'image d'origine

C’est pas un secret, j’aime le Nascar. Depuis février, je suis intensivement cette course automobile à l’esprit si américain. Encore trop peu connue en France (même si le nombre de personnes qui s’y intéressent ne fait que grimper), c’est le seul sport automobile qui arrive à capter mon attention.

Au delà des célèbres accidents qui ont fait sa renommée (car il faut l’avouer même s’ils sont présents ils restent peu nombreux), le Nascar est plus qu’un simple sport mécanique où celui avec la meilleure mécanique l’emporte. Il s’agit aussi d’un des rares sports automobiles où les capacités d’un pilote peuvent faire la différence. De plus, une fois qu’on commence à s’y intéresser, on se rend compte aussi que de réelles stratégies se mettent en place lors d’une course, celles-ci devant s’adapter à toutes les situations. Au Nascar, jamais rien n’est acquis tout peut arriver.

Bref, j’aime le Nascar. Oui et alors, le rapport avec la choucroute? Allez vous me dire… Eh bien, aucun. Cependant, il y en a un avec l’article d’aujourd’hui.

Dimanche 22 novembre, a eu lieu la finale du Chase pour déterminer lequel des quatre pilotes encore en lice sortiraient grand gagnant de la saison 2015.

Le Chase c’est un peu comme des playoff. En gros, au cours d’une saison normale tous les pilotes se battent pour faire partie des 16 Chasers. Puis, le Chase commence. Au bout de trois courses, les quatre moins bien classés sont éliminés du Chase. Puis, trois courses plus tard rebelotte. Et on finit avec la finale opposant 4 guerriers de la piste. Ce qu’il faut savoir tout de même, c’est que durant ces éliminations, une victoire sur une course vous fait passer à l’étape supérieur d’office (après c’est selon le classement réinitialiser à chaque étape).

Et les autres dans tout ça? C’est tout simple, ils continuent à rouler et à avoir la possibilité de gagner une course. Les Chasers sont juste les seuls à pouvoir prétendre au titre. Ce qui peut provoquer des retournements de situation assez importants (hein Logano).

Afficher l'image d'origine

Voilà donc les quatre pilotes pouvant encore prétendre au titre dans cette course de Miami. De gauche à droite: Gordon (une légende dans ce sport qui fait sa dernière saison complète), Harvick (un des deux favoris et accessoirement le champion en titre), Truex Jr (le challenger d’une petite écurie) et K. Busch (le deuxième favori).

La course a donc lieu dimanche, dans la journée (heure américaine) et donc le soir chez nous. Sauf que, le temps étant de la partie, la pluie a retardé de presque 2 heures le lancement de la course. Alors que faire en attendant le départ?

Mais c’est bien sûr, rien de tel que de lancer une petite partie de Thunder Alley (c’est un peu à cause de ce jeu que je me suis mis au Nascar, pour vous dire s’il est bien).



C’est donc partie pour une course à deux sur le circuit de Pullinger’s Pyramid à Glassboro au NJ.

Deux écuries, 12 pilotes en piste, la météo est bonne, la tension monte. Drivers! Start your engine!

WP_20151122_002

Tout de suite, les pilotes sont agressifs et veulent creuser l’écart rapidement.

WP_20151122_003

Au tour 2, avant que le drapeau jaune ne sorte, l’écart est important entre les différents groupes de voitures.

WP_20151122_004

Drapeau jaune donc suite à une casse moteur de la 44, qui termine ainsi la course.

WP_20151122_005

Mise à part la 43 jaune, qui a souffert durant toute la course, l’écart s’est amoindri à la fin de ce tour.

WP_20151122_006

Les drapeaux jaunes permettent de remettre certaines voitures en piste.

WP_20151122_009

Casse de la transmission pour la 7 de l’écurie verte, fin de course pour elle.

WP_20151122_010

Une course menée tambour battant. L’écurie jaune toujours à la traine.

WP_20151122_011

Drapeau jaune bénéfique pour les jaunes. Pas mal de pit stop, un peu de prise de risque pour l’écurie jaune qui sent la fin de course arrivée. La 43 qui a été dernière toute la course revient à la troisième position lors de ce restart.

WP_20151122_013

Grâce à un travail d’équipe formidable, l’écurie jaune s’impose dans les cinq premières positions.

WP_20151122_014.jpg

A la surprise générale donc, après un dernier tour assez exceptionnelle, l’écurie jaune l’emporte.

Merci cher public, merci les sponsors, à vous les studios!



Mais qu’en est-il de la vraie course?

chase-grid-main.jpg

Finalement, c’est vers 23h00 heure française, que la course a pu enfin être lancée (le temps de sécher toute la piste à l’aide des Air Titans).

Elle s’est finie vers les 2h00 du matin (HF), avec un final assez logique et une belle victoire de …

Afficher l'image d'origine

La voiture 18, Kyle Busch !

Bravo et félicitations pour cette saison (pour l’anecdote, il a été absent un long moment suite à une blessure lors de la première course, et a réussi à s’imposer 4 fois dans le championnat régulier).

Afficher l'image d'origine

Rendez-vous en février pour la saison 2016

(en direct sur la chaîne AB Moteur)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s