Pour finir ce tour d’horizon du jeu Alkemy, nous allons nous concentrer sur les factions disponibles.

Officiellement, on dénombre dix factions dans l’univers d’Alkemy.

MAIS….

  • Deux d’entre elles ne sont pas encore disponible et apparaitront au cours de l’année et plus principalement avec le futur Kickstarter actuellement en cours.
  • Deux autres découlent de factions déjà existantes.

Maintenant que vous savez cela… Here we go.

République Khalimane

carte_khaliman

Celui qui a peu d’eau marche la nuit, celui qui n’en a pas ne marche pas.

Autrefois guerriers n’hésitant pas à user facilement de violence, la République Khalimane s’est fortement assagie. Il faut dire que le poids de leur passé sanglant est lourd à porter. Mais ils souhaitent réellement changer et militent activement pour le retour de la paix et de l’harmonie. La société Khalimane est divisée en caste et de grandes familles se partagent les hautes instances du pouvoir. La famille est une notion très importante.

Ils se présentent comme les défenseurs de l’art, du commerce et de la paix. Ils ont fortement développé la diplomatie entre nation via les Cheikhs.

Au niveau géopolitique, les Khalimans sont bienveillants envers les Aurloks, tentant de leur apporter la civilisation. Par contre, ils se méfient d’Avalon, trop bellicistes pour eux, et ont des relations tendues avec la Triade.

Seule démocratie du continent, la République est dirigée par un Sénat et par un système exécutif : l’assemblée des Dix (choisit par le Sénat) qui choisit elle même un « Guide ».

Mais dans cette ambiance sereine règne un mal dormant. La nation qui se présente comme la plus unie et pacifique du continent souffre en réalité de durs conflits internes. La politique fait rage et comme dans toute république les idées divergent. Cette guerre interne fait vaciller l’unité Khalimane alors que son dirigeant ne semble être qu’un pantin sans charisme.

Les défenseurs de la paix de Mornéa doivent donc faire face à l’émergence de nouvelles personnalités avides de pouvoir. Leur unité peut-elle finir par être remise en question définitivement?

Les Khalimans ont découverts l’alchimie suite à l’ouverture (non voulue) de l’Empire de la Triade. Les pythies devinrent donc des Oracles et semblent être les seules à maîtriser ces techniques. Les Khalimans peuvent utiliser l’art de la divination mais surtout des évocations, qui sous la forme notamment de Djinns,  leur apporte un très grand pouvoir.

Militairement, depuis le conflit avec la Triade, les Khalimans ont développé un véritable art militaire. Plusieurs divisions, elles mêmes divisées en quatre corps, forment dorénavant l’armée.

La Triade de Jade

carte_triade

Quand on désire savoir, on interroge. Quand on veut être capable, on étudie. Revoyez sans arrêt ce que vous savez déjà. Étudiez sans cesse de nouveau. Alors vous deviendrez un maître.

La philosophie de la Triade de Jade s’articule autour du concept du Tao. Le Tao signifie « la voie », « l’ordre » et « le souffle ». Il s’agit de l’énergie qui circule en toute chose vivante ou non. Théoriquement, la philosophie en découlant prône l’harmonie avec les forces de la nature, le choix du juste milieu et la rigueur morale. Ce concept a pour but d’apporter l’âge d’or pour les hommes.

Les hommes furent les premiers à découvrir l’incroyable pouvoir de l’alchimie. Dirigé par les Célestes, ils décidèrent de partir en quête de la conquête des territoires de Mornéa.

Sous le règne de l’empereur Dao, les hommes étaient divisés. Des luttes internes commençaient à apparaître au grand jour. Sous son impulsion, un tournoi céleste fut organisé. Le tournoi céleste opposait tous les clans pour devenir héritier du trône. A la mort de Dao, les clans se partagèrent le pouvoir. Chaque clan était alloué à un précepte du Tao et avait pour mission de le développer au mieux.

La découverte des pierres magiques et de leur pouvoir fut le déclencheur du plus grand conflit de Mornéa. La Triade de Jade en ressorti affaibli politiquement mais pas militairement. Aujourd’hui, la conquête de Mornéa reste une volonté de l’Empire. Mais en raison de l’équilibre des forces, la façon de faire à changer.

Déployant toutes ses forces dans le commerce et la diplomatie, la Triade, dirigée par le Conseil Céleste, souhaite toujours prendre le pouvoir.

Sur le territoire de Mornéa, tout le monde se méfie de cet empire.

Les hommes se sont étendus partout sur le territoire. S’installant dans des comptoirs, dominant l’économie et n’hésitant pas à partager leur savoir contre de fortes récompenses, la Triade s’insinue partout. Ils ont des espions dans tout le territoire.

Les relations avec les Aurloks sont plus ou moins tendues suivant les peuplades.

Avec les Khalimans, officiellement les relations sont bonnes. Officieusement, les félins gardent un souvenir douloureux de la dernière guerre et reproche la disparition des Naashtis à la Triade.

Avec le royaume d’Avalon les relations restent bonnes du moment que le sujet de l’alchimie n’est pas évoqué.

La société de la Triade est très stricte. Chaque membre appartient à un clan et tous doivent respecter les préceptes anciens. La Triade est une nation très peuplée, d’où le besoin de s’implanter partout et de sortir du territoire.

Militairement, la Triade est très forte. entraînés, préparés, les dirigeants militaires n’attendent que la revanche et l’échec de la conquête pacifique.

Le Royaume d’Avalon

carte_avalon

L’histoire du royaume d’Avalon est depuis toujours liée à la guerre. Les conditions de vie dans le royaume sont difficiles. La place manque, les ressources aussi. Mise à l’écart par les autres grandes nations, le royaume s’est plongé dans un sentiment de rejet et de vengeance.

L’origine du royaume est elle même née d’une tragédie. En pleine guerre contre l’alliance de Mornéa, une faction de la Triade s’est mise à faire secrètement des expériences chimériques sur des humains. Le but était de cesser de perdre du terrain en créant des surhommes. Avalon vit ainsi le jour. Les disparitions finirent par se faire voir et les Célestes décidèrent de mettre un terme dans le sang à l’expérience. Dirigé par Tao Chan Mon, le groupe rebelle finit par résister incroyablement aux forces de la Triade. Mais le frondeur décida de prendre la fuite avec une grosse troupe pendant que des volontaires ralentiraient les hommes de la Triade. Arrivé dans un territoire hostile et mystique, ayant perdu une grosse parti de son armée, Tao Chan finit par faire la rencontre du Beathacrann, un arbre gigantesque et très étrange. Celui ci s’ouvrit devant lui et le rebelle entra à l’intérieur. Il en sortit totalement métamorphosé. Le nouvel être, mi-homme mi-plante, qui était devant ses hommes, se fit appeler Caedmon. Il créa ensuite à l’aide de ses plus fidèles le royaume d’Avalon et une nouvelle espèce hybride.

Avalon est une nation guerrière et belliqueuse basée sur un ordre religieux strict. Mais elle souffre aussi de tensions internes et d’ambitions non dissimulées de la part de ses barons pour le trône. De plus, l’Église tente d’imposer son autorité spirituelle et de l’étendre au physique.

Ils sont en guerre ouverte avec les Aurloks, suite à l’annexion de trop de territoire et à l’esclavage systématique des prisonniers.

Avec les Khalimans les relations sont tendues. Avalon estime que c’est eux la cause de leur rejet par les autres.

Malgré un lourd passé, c’est avec la Triade qu’Avalon s’entend le mieux surtout en Blathaig.

C’est une société militaire très forte divisée entre les armées des barons et celles du temple. Les hommes sont eux-mêmes divisés entre les humains et ceux « bénis » par le grand arbre.

Le Temple d’Avalon

Royaume d'Avalon

Le Temple ne laisse pas indifférent. Force armée ancrée en plein Royaume d’Avalon, cet ordre malgré son attachement à l’Eglise d’Avalon, possède son propre fonctionnement et ses propres ressources.

Ennemi redouté, espoir incroyable, véritable mythe… Tout le monde a son opinion sur cette force mystérieuse.

Alors que les rangs de cet ordre religieux implacable ne font que grossir grâce à l’arrivée d’un peuple empli d’espoir, pour l’élite du royaume, il ne s’agit que d’une force armée sans âme protégeant leur ordre rejeté par l’église officielle avalonienne.

Nul ne sait réellement la véritable puissance du Temple. En effet, malgré une réputation qui dépasse les frontières du pays, le Temple se montre peu. Mais nul n’oublie la régence d’Aliénor en 1326, où, pour la première fois le Temple a dévoilé sa puissance au grand jour. Ainsi, Avalon a survécu aux grandes divisions internes. Mais depuis le Temple s’est relancé dans son mutisme et son isolement.

Cependant, une rumeur gronde de plus en plus. Derrière ce silence et cette absence de plus en plus remarquée des troupes du Temple auprès de la Seigneurie locale, les craintes naissent. Et si le Temple finissait par avoir ses propres objectifs?

La Nation Aurlok

L’homme qui regarde l’horizon ne voit pas la prairie

Oblaye Itse est la terre bénie de la nation Aurlok. A l’origine, les enfants d’Aurlokan vivent au rythme des saisons et avec leur environnement. Ils prônent par dessus tout: la paix et le pacifisme. C’est un ensemble de différentes espèces. On peut en voir quatre principales: les Crapauds (les cueilleurs, les soigneurs et les cuisiniers), les Auroch (chasseurs et porteurs), les Corbeaux (chaman, chasseur et météorologiste), les Loups (chaman, protecteur, rapide). Le conseil des sages dirigent cette nation disparate et nomade.

Lors de la guerre alchimique, la nation Aurlok a été la plus touchée et ont souvent fui leurs territoires. Ils n’en sont pas ressortis indemnes et ces revers ont beaucoup affectés leur vision de la vie. Ils ont aussi développé une magie alchimique liée à la terre. D’ailleurs, ils sont de plus en plus sédentaires.

Aujourd’hui, la nation Aurlok est revenue à son mode de vie pacifique pour la grande majorité d’entre eux.

Les Aurloks s’entendent parfaitement avec les Khalimans. Même si dernièrement des tensions peuvent apparaître devant l’instance de ces derniers à les « civiliser ».

Avec la Triade, en apparence les relations sont très bonnes. Mais les Aurloks gardent un mauvais souvenir de la dernière guerre (ils étaient proches de l’extermination) et se méfient de ces nouveaux comptoirs qui fleurissent partout.

Avec les Avalons, c’est beaucoup plus tendus. Le conseil ne sait pas trop comment réagir politiquement. Ils sont partagés entre les tribus au contact et subissant les assauts continuent des humains et ceux plus éloignées. Celle au contact réclamant une vengeance armée alors que les autres une issue pacifique.

Les Aurloks sont assez étrangers avec la notion d’armée. Ce sont les seuls à ne pas avoir d’armée régulière.


Voici donc le résumé des quatre peuples les « plus importants ». Mais depuis peu, d’autres factions ont fait leur apparition.


Les Walosi

 logo_walosi2

La Nation Aurlok regroupe beaucoup de tribus de races différentes. Comme nous avons pu le voir, il y en a quatre principales. Depuis la guerre alchimique, certaines tribus ont tendance à souhaiter un peu d’indépendance.

Les Crapauds font parti des tribus qui souhaitent notamment agir contre les Avalon. Devant l’inertie du conseil des sages, il leur arrive de finir par se regrouper entre eux et partir hors du campement Aurlok. Ils se prénomment alors Walosi.

Otsiliha, la capitale de la nation Aurlok, regroupe aussi la plus grande communauté Walosi. Ils ont pour rôle de s’occuper et de protéger la capitale. Et le résultat est net. Les Walosi, tribus très mésestimée par leur congénère, réalise cette opération efficacement. Le fait de se regrouper entre eux leur a permis de développer de nombreuses capacités liées aux tâches qui, jusqu’alors était allouées à d’autres Aurloks (chasse, attaque, …).

Les Walosi sont partagés entre le fait de devenir indépendant ou d’occuper une place plus importante dans le conseil, voire même la place ultime de Père de la Terre.

Bébé Aurlok

Les Walosi est une faction avec qui il faut dorénavant compter.

Les Évadés du Pénitencier de la Dent

Cette image est issue du site Alkemy, ce ne sont pas mes figurines.

Le Pénitencier de la Dent est situé dans le Califat de la Blanche Robe dans la partie hostile et froide du territoire Khaliman. Il regorge d’assassins, de voleurs, d’égorgeurs et de ceux qui ont levé la main sur un autre Khaliman.

Hakan ibn Suleman, un Khaliman récidiviste à la solde d’une organisation le Scorpion Rouge, y avait été enfermé. Celui-ci, bien à l’abri des murs de la prison, continua d’exercer son influence et finit même par devenir le maître de la prison. Il bénéficiait d’une aura et d’un charisme important, prenant le pas sur tous les autres détenus.

Au printemps du cycle 1371, le célèbre Ifrit pyritin, lAm’n Ayassarr, lança une attaque contre la prison. Un des murs explosa et un incendie ravagea une partie des locaux. Hakan le Borgne en profita pour s’enfuir avec ses fidèles. En dehors des murs, il passa un pacte avec l’ifrit renégat.

Le groupe se dirige aujourd’hui en direction du désert Asfar parcourant le territoire Khaliman et laissant une trace sanglante de leur passage.

Devant leur barbarie, le groupe s’est forgé une solide réputation et se fait appeler les Evadés du Pénitencier de Dent.

Pour l’instant, ils sont en grande partie composé de Khalimans renégats et d’un puissant ifrit.

Le Cartel du Sabre

Les membres du Cartel du Sabre sont principalement d’origine de la Triade de Jade.

On a peu d’informations sur le Cartel et les rares rapports qui reviennent sont flous et incomplets.

Il s’agit d’un groupe de mercenaire créé par Tanakitse Poing-sûr, Landen de Cumasc, Mei Hao et Jun Qin. Ces quatre guerriers rejetés par leur pair, ont décidé de s’unir afin de créer une organisation dont les membres seraient recrutés sur le mérite.

On estime que le Cartel a sa base dans la Cité-Port de l’Arène d’Acier. Le Cartel effectue les tâches rejetées par les autres.

Le Cartel recrute ses membres dans toutes les factions sans distinctions.

Même si on sait que les nobles intentions du début ont disparu, il est difficile de connaître les réelles nouvelles. Les Khalimans tentent de percer le mystère entourant le Cartel.

Attention, à l’heure où ces lignes sont écrites, le Cartel du Sabre ne possède pas de figurine propre. Des cartes personnages sont disponibles mais c’est tout. Il s’agit d’une jeune faction dans l’univers d’Alkemy.


Enfin, les deux dernières factions qui vont suivre vont être disponibles au cours du kickstarter qui aura lieu mi-octobre. Pour l’instant, on a peu d’informations sur ces deux factions. Mais dans un souci de lisibilité, en voici une brève description.


Les Naashti

naashtis

Il s’agit du concept des figurines.

Le peuple serpent, les Naashtis, sont supposés avoir été décimés lors de la guerre alchimique contre la Triade. Leurs traces ont totalement disparu jusqu’à il y a peu. C’était les maîtres du feu.

Naa Sabreur

Il semble qu’ils aient choisi de vivre en retrait, caché dans leur citadelles enfouit sous terre, tout en continuant à développer leur capacité. Ils ont notamment découvert une nouvelle technologie l’eau-foudre, qui leur permet de posséder une nouvelle arme puissante.

L’Utopie

Si dans les textes de Mornéa nous avions des brides de passé des Naashtis, l’Utopie par contre est une faction qui semble totalement nouvelle.

Utopie

Il s’agit des concepts des futures figurines.

Pour l’instant peu de choses circulent. Nous savons juste qu’il s’agit à l’origine de dignitaires du royaume d’Avalon banni et rejeté par leur peuple. Ils se seraient réfugiés tout proche de l’Océan des Songes. Ils y auraient redécouvert un peuple marin aujourd’hui oublié. Le rapprochement des bannis et des oubliés a donné naissance à une nouvelle espèce. Voulant créer une nouvelle société, ils furent projetés sur une île perdue. Ils y découvrirent des artefacts leur donnant de nouveaux pouvoirs.

concept de l'Homoncule par Thomas Verguet

C’est alors que certains eurent en tête de repartir sur le continent dans le but de se créer leur propre royaume…



Pour ces deux dernières factions, vous pouvez vous rendre directement sur le site pour en apprendre d’avantages notamment les profils des personnages.

https://i1.wp.com/alkemy-the-game.com/wp-content/uploads/2015/02/bandeau-web-cf-600.jpg

Bien entendu, je vous tiendrais informer de l’avancée de la campagne.

Mais au cours de cette année, en participant ou en suivant les chroniques de Mornéa, vous pourrez en apprendre plus…



Retrouvez la suite du dossier par ici:

Alkemy Blitz : Introduction (1/4)

Alkemy Blitz : L’univers (2/4)

Alkemy Blitz : en cours (4/4)



Publicités

5 réflexions sur “Alkemy Blitz : Les factions (3/4)

    1. Merci pour ces précisions et pour ta visite en ces lieux 🙂
      Pour le Temple, ils sont présentés juste après Avalon (je les ai mis là suivant la logique de la chronologie).
      Pour les Aurochs, c’est un choix de ne pas les avoir réellement identifiés. Cest une jeune sous faction qui à mon sens n’a pas encore réellement d’identité propre par rapport aux Aurloks même s’il est tout à fait envisageable de pouvoir les jouer indépendamment.

      J'aime

      1. *Pan sur les doigts*, ça m’apprendra à lire correctement ! En plus je l’avais vu…
        Je comprends tout à fait ton choix concernant les Aurochs, c’est pour ça que je n’ai même pas évoqué les Loups ou la Lune Blafarde 😉
        En tout cas, j’aime bien ta série d’articles 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s