Un peu de remise dans le contexte…

facebook-share-halo-master-chief-collection-359fa268e9fa4d6da584bf48540c38d4

Pour les non consoleux, le nom d’Halo ne vous dit peut être rien. Il s’agit d’un FPS futuriste militaire créé par la société Bungie et repris par 343 Industries. C’est aussi une des plus grosses licences de chez Microsoft.

Halo c’est 7 jeux vidéos, des comics, une mini série, un animé, des bandes dessinées, des romans, du jeu de société (Risk), bref c’est pas le petit inconnu sorti de nulle part.

L’histoire est assez « simple » de prime abord. C’est surtout un univers militaire donc ne cherchez pas forcément des intrigues politiques et des choses fort compliquées.

Allez rien que pour vous, je vous en fais un bref résumé. L’histoire débute au 26ème siècle. L’humanité s’est développée et a réussi à coloniser une grosse partie de l’univers. Mais à vouloir un empire trop important des tensions se forment qui mèneront à la guerre civile. L’UNSC (en gros ceux qui dirigent l’humanité), pour résoudre la crise, créé une nouvelle forme de soldat les Spartans. Ce sont des super-soldats génétiquement modifiés. Donc après avoir maté la rébellion (même si des poches de résistance continuent d’exister), on continue la fabrication des Spartans.

Et ils ont bien fait parce qu’à force d’aller partout, les humains se font attaquer par les Covenants. Ceux ci leur sont supérieurs et l’humanité a bien du mal à s’en sortir. Mais les Covenants ne sont pas les seuls dans l’espace… 

Etant donné qu’il s’agit de toute une épopée, il est difficile de tout résumer sans spolier. Donc je vais m’arrêter là. Ce qu’il faut savoir, c’est que Halo se présente en trois gros temps au cours de son univers. Le premier se concentre sur la guerre civile et l’arrivée des Covenants. Le deuxième est uniquement sur la guerre contre les Covenants. Le troisième (débuté avec Halo 4) offre une nouvelle trilogie et un nouveau point de départ dans l’histoire. Mais le Major (l’élu) est toujours présent.

Alors que le cinquième opus va pointer le bout de son nez (sur Xbox One) en cette fin d’année, l’éditeur Spartan Games en a profité pour acquérir la licence et proposer son jeu de figurine.

Spartan Games n’est pas un éditeur inconnu dans le milieu de la figurine. Il a notamment développé des jeux comme Firestorm Armada (ça tombe bien), Dystopian Wars (j’adorerais l’essayer celui là) mais aussi The Uncharted Seas.

Autant vous le dire, on parle ici de sacré jeu de figurine. Reprenant un peu les mêmes mécanismes mais en les changeant assez pour que ce soit des jeux différents, Spartan Games a su augmenter la puissance de ces jeux. Dystopian Wars est considéré comme le plus abouti. Il vous offre la possibilité de revivre des combats aériens, navales et terrestres. Tout ça dans un univers à la limite du steampunk avec de très belles figurines.

Mais je m’égare… Donc revenons à nos moutons. Halo s’inscrit donc dans cette continuité figuristique. Le moteur et les principaux mécanismes de Firestorm Armada ont été utilisés dans ce nouveau jeu. Bien entendu, des nouveautés au niveau du gameplay ont aussi été ajoutées. Attention le tout est en anglais! Le but est d’offrir un jeu de figurine simple mais profond dans l’univers d’Halo. On retrouve donc deux factions, les Covenants et l’UNSC qui vont s’affronter dans des combats spatiaux.

Pour les puristes, ce qui peut choquer à la première approche c’est ce choix de commencer par des batailles spatiales. Alors oui en ce moment ça a le vent en poulpe et il faut dire que Spartan Games s’y connaît dans ce style. Mais Halo c’est surtout des combats terrestres avant tout… Mais sans nulle doute, je parierais que cela va venir.

Mais alors c’est bien?  Ont ils réussi?

… … …

… … …

C’est une très bonne question, je vous remercie de l’avoir posée. Mais je n’ai pas encore ni lu la règle ni essayé le jeu.

Oui oui je vous vois venir. « Mais c’est une honte! » « Pourquoi il nous saoule avec son article? » « C’est du grand n’importe quoi » « Je veux être remboursé! » ‘On en a gros! » « Oui mais non enfin quand même oui! »

Oui vous êtes déçu je le comprends. Mais et si je vous montrais l’intérieure de la boîte? Cela vous consolera un petit peu? Oui? Non? Arf… Eh bien tant pis parce que c’était un peu le but de cet article…

Halo. Ça vaut le coup de répondre?

Oui les jeux de mots pourris c’est cadeau. Ne me remerciez pas voyons.

Comme tout jeu de figurine, la gamme Halo commence à bien grandir et vous offre pas mal de choses. Pour commencer, j’ai opté pour la boîte 2 joueurs. Et donc comme vous avez deviné parce que vous êtes trop fort, c’est celle ci que je vais vous dévoiler.

WP_20150829_001

La boîte est étonnement pas très grande. On est à peu près dans un standard Zombicide. Le carton est solide mais pas non plus extraordinaire.

3… 2… 1… Ouverture

WP_20150829_002 WP_20150829_003

La boîte est assez large. Elle s’ouvre non pas comme d’habitude en soulevant le couvercle, mais par une ouverture sur le côté. Une fois ouvert, on aperçoit deux grands tiroirs et une ouverture au dessus.

WP_20150829_004 WP_20150829_006

Dans l’ouverture, on y retrouve deux planches de ce qui sera le décor. Planète, trou noir, … Le carton est fin mais il s’agit de carton plastifié (à défaut d’employer le bon mot certainement). A la fois souple et solide, c’est assez agréable même si c’est surprenant de prime abord.

Dans le tiroir de gauche…

WP_20150829_007

Oui… les tiroirs sont grand…ement vides. Un espace assez restreint est utilisé. Mais on y retrouve quand même pas de choses.

WP_20150829_010

On commence par la traditionnelle publicité dans un petit livret. Ensuite, un livret de campagne (intéressant). Il est déjà assez conséquent et écrit petit. On voit ensuite tous les tokens regroupés dans un sac et le livret de règle.

WP_20150829_018

Petit mais costaud, c’est un peu ce qui se rapprocherait du livret de règle. Il est assez sobre et très épuré (seulement quelques photos par ci par là).

WP_20150829_020 WP_20150829_016

On y retrouve l’historique de chaque faction, les règles, des scénarios, des exemples, les statistiques, les caractéristiques. Il est assez complet et, même s’il est écrit petit, est plutôt bien fait.

WP_20150829_014 WP_20150829_011

Ensuite, on retrouve donc les tokens et ce qui servira d’indicateurs de socle pour les vaisseaux. On reste sur du carton plastique pour le matériel.

WP_20150829_013 WP_20150829_009

Afin de nous aider, on retrouve des aides de jeu (pas mal hein) assez complètes (peut être trop?) et pratiques. Pour ce qui est des dés, ce sont des dés spéciaux utilisés dans le jeu. Comme d’habitude, un set est disponible (une couleur neutre et une par faction) et on peut en racheter si on veut.

WP_20150829_012

Enfin, un petit guide de montage pour les vaisseaux.

… et dans celui de droite…

WP_20150829_021

Eh bien c’est aussi vide que l’autre. Là on arrive à ce qui nous intéresse le plus… les figurines.

WP_20150829_022

On commence donc par ce qui sera les socles des vaisseaux. Plastiques durs, plein de trous et les petits bouts qui serviront à maintenir les figurines en l’air. De prime abord, ça m’a l’air solide.

WP_20150829_023 WP_20150829_024

Les Covenants apparaissent de leur couleur mauve traditionnelle. On a 17 vaisseaux de trois tailles différentes. Les détails sont pas mal, ça a l’air de se retirer facilement des grappes. Les vaisseaux sont à peindre (évidemment) et à monter.

WP_20150829_026 WP_20150829_025

Les humains sont donc en gris. On retrouve la même disposition. Il y a 32 modèles différents. Ils sont plus nombreux mais moins « costauds » techniquement.

Alors? Ça dit quoi?

Voilà c’est tout pour cette boîte. J’espère que vous avez appris des choses et que cela vous a aidé.

Comme d’habitude, une grosse boîte qui aurait pu être plus petite. Par contre, clairement celle ci ne sera pas pratique une fois les figurines montées et peintes. C’est assez dommage de voir ça. Si on les range à nouveau, celles ci se baladeront dans les boîtes. Peu pratique…

Pour ce qui est des figurines, je suis assez curieux de les voir montées. Pour l’instant, je suis assez mitigé. Sans être moches, elles ne sont pas non plus à tomber par terre. Mais les gros font déjà quand même bonne impression.

En fait, pour le prix je m’attendais peut être à mieux. Mais on verra ce que la bête a dans le ventre.

Maintenant plus qu’à lire et à jouer (enfin avant faut peindre)…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s