Terminator-Genisys-T-800

Il nous avait prévenu qu’il serait de retour. Le 1er juillet 2015, c’est donc un nouvel opus de la licence Terminator qui a fait son apparition avec un Schwarzenegger (que nous appellerons Schwarzy) en grande forme même si l’âge se fait sentir.

Terminator Genisys c’est la même chose en pas pareil. Comprenez qu’il s’agit d’une suite sans être une suite puisque le but premier de ce nouveau film est de devenir le pilote d’une nouvelle trilogie. Au niveau de l’histoire, il faut suivre.

Allez rien que pour vous un résumé très rapide du film. On commence dans le futur. Les humains lancent la bataille dite finale et arrivent non seulement à s’introduire chez Skynet mais aussi à leur botter les fesses. Ils s’emparent de la machine à remonter le temps made in Skynet et Connor, en bon chef qu’il est, décide d’envoyer son meilleur ami / futur papa / second, Kyle Reese dans le passé pour sauver sa mère. Au passage, c’est un Reese bodybuildé que nous avons là. Sauf qu’au moment où Reese (nu) est envoyé dans le passé, Skynet, sous la forme du Docteur Who (oui oui il est partout), fait des choses à Connor (mais bon ça on va oublier et on s’en souviendra plus tard dans le film).

Revenu dans le passé, Reese se met en quête de retrouver Sarah dans le but de se reproduire de la défendre face à Skynet qui a aussi envoyé son Terminator (une version évoluée coréenne proche du mélange entre le T1000 et du T-X). Et… je m’arrête là sinon je vais spolier. Mais en gros on va assister à des paradoxes temporelles, des explications légères mais pourquoi pas, une course poursuite digne des premiers épisodes (même si quelques raccourcies faciles), une fin ouverte, des bonnes idées… mais aussi des mauvaises…, une Daenerys qui… euh… fait du Daenerys?

Bref, on est clairement pas dans le meilleur film de la licence mais tout n’est pas à jeter non plus. Et puis ça fait plaisir de revoir Schwarzy dans un de ses rôles titres.

Mais bon revenons à nos robots. Forcément, il y a eu des produits dérivés. Outre les figurines, peluches, mug… il y a eu (roulement de tambour) un jeu de figurines ! Whaou quelle surprise! Oui je sais…

Terminator Genisys le jeu de figurine

River Horse (vous ne connaissez pas? pourtant ils ont fait euh ben pas grand chose en fait à part un KS sur Waterloo et des participations sur Loka, ah oui et une future version en jeu du film Labyrinth) s’est associé avec Warlord Games (un gros client) pour créer ce jeu. Bon ok, River Horse n’est pas super connu mais son co-dirigeant, Alessio Cavatore, est quand même quelqu’un qui s’est fait un nom. Il a notamment travaillé chez Warlord Games (Bolt Action) GW  (Battle, SdA…) ou chez Mantic (Dreadball, King of War…)

Là où d’autres ont eu du mal avec l’adaptation et la sortie de grosse licence (non Prodos je ne te cite pas), ils ont réussi à obtenir « facilement » la licence et sortir le jeu assez rapidement. En tout cas, officiellement il n’y a pas eu de problème de sorties ou de développement. Là où d’autres ont choisi de passer via KS pour sortir soit disant un meilleur produit (regard insistant vers Prodos), River Horse et Warlord Games ont choisi de sortir le jeu de manière « normale ».

Disponible depuis peu, et en anglais seulement, le jeu propose un système dit nouveau (j’avoue je n’ai pas encore lu la règle) basé sur des affrontements en escarmouche. Chaque joueur (2 joueurs) possède une faction (à ce jour il en existe deux et d’autres sont en prévisions même si j’ai du mal à voir lesquelles) et le but est logiquement d’anéantir l’autre (même si des scénarios sont proposés pour varier les plaisirs).

Dernières choses à savoir, le jeu proposera la sortie de nouvelle figurine à part (tiens donc) et le prix de la boîte de base avoisine les 90€ (ouch!).

Alors forcément, en bon geek que je suis, je n’ai pas pu passer à côté… Mais comment cela se présente-t-il donc?

Open the Box ou en français « Bon tu nous l’ouvre ta boîte ? »

WP_20150815_001

La taille de la boîte est assez surprenante. Je suis un habitué des jeux FFG ou CMON et je m’attendais un peu à ce format. Mais ici, on est dans du plus petit. SI je devais la rapprocher d’une autre gamme, je dirais qu’on est proche des formats Ystari (en un peu plus haut). De plus, le tout n’est pas lourd (ils ont bien mis tout le matos au moins?). Et là au touché, première mauvaise surprise… Le carton est mou. Mais du genre vraiment mou. A mon avis, c’est une boîte qu’il vaut mieux bien faire attention et le transport devra être limité.

WP_20150815_002

La boîte s’ouvre sans problème (même si on a peur que le carton nous reste dans les mains. Première qu’on voit, un peu de pub (normal) pour les autres jeux Warlord Games. En dessous une aide de jeu grand format assez solide (je précise parce qu’au final ce sera une des rares choses solides dans le jeu).

WP_20150815_003

Une réglette en carton mou (oui oui) est déjà détachée de la planche et se balade dans la boîte. On voit aussi une courte règle pour apprendre rapidement à jouer (bon 16 pages, écrit petit quand même). Lecture rapide, ça m’a l’air d’être lisible et compréhensible. Pour l’instant, ça va.

WP_20150815_004

Ensuite, vient le livret de règle. Et là, on peut pas dire qu’ils l’ont raté. Je crois que c’est vraiment LE truc de cette boîte. Carton solide, papier glacé, bien représenté, bien aéré.

WP_20150815_005 WP_20150815_006

A l’intérieur, outre les règles du jeu, on retrouve des exemples, des images du film, de la licence, des artworks, des conseils de peinture, des conseils de montage, des conseils pour faire ses décors, des scénarios. 127 pages bien faites. Ça donne envie d’être lu.

WP_20150815_007

Le moral est au beau fixe. Mais continuons…

WP_20150815_008 WP_20150815_009

Sous la règle, on trouve le plateau de jeu. Enfin… le tapis… euh la bâche… le bout de papier qui servira de tapis de jeu. Le fait que ce soit recto/verso c’est sympa (extérieur et à l’intérieur d’une grotte? d’un bunker?). Par contre, ça m’a rappelé un peu le papier de jeu présent dans Mars Attacks. C’est du papier glacé mais très souple, très fragile et qui te laisse de belles marques de pliures. Alors autant Mars Attacks (chez Mantic) à 60€ tu te dis bon c’est tout… Autant un jeu à 90€ là ça commence à grincer… A l’heure où les Gaming Mat (tapis de jeu) de bonne qualité sont à la mode ça fait tâche de trouver ce genre de chose. Dommage parce que l’idée outre la qualité était présente.

WP_20150815_010WP_20150815_011

Ah le futur ce n’est plus ce que c’était… Donc on continue… Deux planches de tokens (pions) sont en dessous de ce magnifique plateau. Des tokens et des autocollants (je ne sais pas encore à quoi ils servent) de qualité graphique (made in word?) assez… originaledouteusemoche… basique. Je ne parlerais pas de l’épaisseur du carton. Fin très fin (non je n’en parlerais pas). Une planche est consacrée aux tokens et l’autre propose des sortes de décors 3D représentant des fortifications partielles (des couverts) à monter. Mais vu comment le carton ondule déjà pas sûr que ça tient (j’ai d’ailleurs pas eu le courage d’essayer).

WP_20150815_012

Et c’est tout… Mais, n’y a-t-il donc pas de figurine? On m’aurait menti? Mais non rassurez-vous. Il y a un compartiment secret (oui je sais faut être aveugle pour pas le voir).

WP_20150815_013

Donc les figurines sont rangées dans le fond et protégées par ce compartiment rouge. Bonne idée au demeurant. Les figurines sont en grappe à monter et à peindre (logique mais je préfère le souligné). Les Terminators (que des T800) sont en gris et les humains sont en vert.

Il y a aussi plusieurs dés de différentes couleurs et de valeurs différentes. De plus, vu que c’est une boîte deluxe (oui oui… mais je vous rassure elle est deluxe juste pour un ajout), il y a la figurine de Kyle Reese en métal offerte.

WP_20150815_014 WP_20150815_016

Quand on y repense, le choix du métal est assez étrange. Je m’explique. Nombre de jeu de figurine propose des figurines en métal ce n’est pas là que le problème est. Non, ici, la gamme (en tout cas pour l’instant) ne propose QUE des figurines plastiques. Même celle qu’on peut acheter à part sont en plastique sauf celle-ci. A voire ce que nous réservera l’avenir… En attendant, Kyle est plutôt bien fait, même si ce n’est pas le plus reconnaissable.

Les T 800

WP_20150815_017 WP_20150815_018

Il faut le dire, les T800 sont les mieux faits, question détail. Le plastique est léger et fait craindre au niveau de sa solidité. Mais finalement c’est correct. Les détails sont sympathiques (sans plus). Deux poses seulement sont vraiment disponible. Soit un rampant soit un debout avec sa grosse sulfateuse.

WP_20150815_020 WP_20150815_019

Les figurines se retirent bien de la grappe (à l’aide d’une pince). Là où c’est agréable, c’est qu’il n’y a pas de retouche à faire. Non seulement elles se retirent bien mais en plus en s’emboîtent bien. Limite sans colle cela pourrait fonctionner (même si pour éviter que certains bras tombent il vaut mieux en mettre).

WP_20150818_002 WP_20150818_003

Une fois montée, le rendu est plutôt pas mal. Même si elles paraissent assez fines et semblent petites.

Oui sur l’image de droite il y a un intrus. Forcément lorsque j’ai commandé le jeu de base je n’ai pas pu passer à côté de l’achat (obligatoire) de Schwarzy en T800 de 1984. Cette figurine est vraiment au dessus des autres (plastique ou résine?). Que ce soit au niveau de la qualité des détails mais aussi de son apparence.

Les humains

WP_20150815_021

Autant les T800 sont réussis autant je suis plus mitigé sur les humains. Certes, ils sont opérationnels. Mais peu de poses différentes, la majorité ont des apparences physiques pas très attirantes (ah le futur…), en fait c’est très générique là où on aurait s’attendre à un peu d’originalité.

Une fois encore, elles se retirent bien (même si moins bien que les T800), et s’emboîtent plutôt pas mal (attention pas les hommes dans les femmes, ça c’est fait désolé). D’ailleurs, c’est plaisant de voir qu’ils ont pensé à mettre des soldates (je ne sais pas si cela se dit). Même s’il faut avouer que les détails sont pas très présent.

WP_20150815_023 WP_20150815_022

Au niveau armes, on retrouve des mitrailleuses, des lances flammes (ou des lances roquettes miniatures? je ne suis pas sûr pour le coup), des bazookas, des fusils à pompe, des fusils. On a même un peu de rab’ si on souhaite personnaliser.

18bdd04e288fc232234be2fb5ea8bf38_L

Alors qu’en penser de tout ça… J’espère que le système de jeux est à la hauteur. J’avoue que cet achat est un achat impulsif de pur geek fan de la licence Terminator.

Pour 90€, il est certain que le matériel est très en dessous de ce à quoi on est en droit de s’attendre. Carton mou, figurine très (trop) générique, token et décor mous et gondolés, … Heureusement que la règle est top (l’aspect en tout cas).

Je suis très mitigé et je ne sais pas trop si je dois me réjouir ou non. Je pense qu’ils auraient vraiment pu en faire quelque chose d’assez fort mais on a l’impression qu’ils se sont contenté du minimum au niveau du matériel. En tout cas, ce qu’on peut dire c’est que dès qu’on prend la boîte entre les mains on sait à quoi s’attendre…

M’enfin cela ne m’empêchera pas de les peindre (je vous montrerais le résultat dans un prochain article) et d’y jouer.

En tout cas, j’espère que vous avez pu voir à quoi s’attendre et que vous serez moins surpris que moi lors de l’ouverture du bouzin.

Wait and see…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s